Phrasèmes

Igor Mel'cuk (melcuk <at> ling (point) umontreal (point) ca)

OLST, Département de linguistique et de traduction

Le 15 décembre 2010 à 11 h 30

Salle C-9019, Pavillon Lionel-Groulx


La communication portera sur les expressions multilexémiques toutes faites : les phrasèmes. 1. Comment allez-vous ?, Mieux vaut tard que jamais, C’est moi qui souligne, faire attention [à N], grièvement blessé vs gravement malade (Ch. Bally, 1909), porter accusation [contre N] vs faire allusion [à N], main courante, pâte dentifrice, casser les pieds [à Y], [N] cousu de fil blanc sont des phrasèmes, ou syntagmes non libres. 2. La liberté d’un syntagme signifie la liberté de sélection de ses composantes par le locuteur sur l’axe paradigmatique : chacune est sélectionnée strictement pour son sens et indépendamment de l’autre (en respectant les règles générales de la langue). Un phrasème est donc un syntagme contraint dans la sélection de ses composantes. 3. La typologie de syntagmes est déterminée par le trait de compositionnalité sémantique : ‘A + B’ = ‘A’ + ‘B’. 4. Phrasèmes compositionnels : 1) collocations, 2) clichés, 3) pragmatèmes ; phrasèmes non compositionnels : locutions de trois degrés d’opacité (quasi-opaques : pâte dentifrice ; semi-opaques : fruits de mer ; opaques : cercle vicieux).


Pour recevoir les annonces hebdomadaires par courriel, envoyez un message à l'adresse majordomo@iro.umontreal.ca

Liste des autres séminaires