L'emploi des marques linguistiques assurant la cohérence dans les textes argumentatifs d'élèves de cinquième secondaire

Carolina Navarrete

Département de didactique - Université de Montréal

Le 22 février 2006 à 11 h 30

Salle C-9019, Pavillon Lionel-Groulx


La maîtrise de la langue écrite est au centre des préoccupations de l'enseignement primaire et secondaire. Pourtant, à la fin de leur scolarité obligatoire, 20% des élèves québécois échouent à l'épreuve uniforme de français écrit, épreuve qui consiste à écrire un texte de type argumentatif (MEQ, 2004). Le respect des règles de la cohérence figure parmi les exigences de cette épreuve. Or, certaines études indiquent que les étudiants québécois de niveau universitaire ne maîtrisent pas tout à fait ces règles (Gagnon, 1998). Qu'en est-il des élèves du secondaire? Six groupes d'élèves de cinquième secondaire de la banlieue montréalaise ont participé à notre recherche. Chaque participant a rédigé un texte de type argumentatif portant sur le téléchargement de musique sur Internet. Nous avons corrigé ces textes en nous intéressant à l'emploi des marques linguistiques assurant la cohérence textuelle. Dans le cadre de cette communication, nous verrons d'abord quelles marques linguistiques ont été retenues pour notre analyse. Nous présenterons ensuite la fréquence et le pourcentage d'erreurs quant à l'emploi de chacune de ces marques dans les textes argumentatifs d'élèves de cinquième secondaire. Enfin, nous verrons dans quelle mesure l'emploi des marques linguistiques assurant la cohérence est maîtrisé par ces élèves et examinerons des exemples d'erreurs tirés de leurs textes.


Pour recevoir les annonces hebdomadaires par courriel, envoyez un message à l'adresse majordomo@iro.umontreal.ca

Liste des autres séminaires