Souvent on entend mal ce qu'on croit bien entendre (Molière) Syntaxe et polysémie verbale. Analyse du verbe "entendre"

Sophie Piron

Doctorante en informatique cognitive -Départements d'informatique et de linguistique et didactique des langues, UQAM

Le 31 mai 2006 à 11 h 30

Salle C-9019, Pavillon Lionel-Groulx


Nous présenterons lors de cet exposé une base de connaissances dédiée au verbe " entendre ". Il s'agit du verbe générique d'expression de la perception auditive en français, un verbe particulièrement polysémique en français. Sa polysémie est par ailleurs très profonde puisqu'en plus de compter de nombreuses acceptions, ce verbe peut renvoyer à deux domaines très différents (le domaine mental et le domaine sensoriel). L'analyse linguistique se trouve ici devant un défi. La polysémie de ce verbe est cristallisée en une liste de sens que notre analyse a permis d'abord de clarifier, mais surtout d'organiser en profondeur grâce à cinq principes cognitifs de base. Comme nous le verrons, dans cette perspective, la sémantique du verbe est fondée sur une chaîne de scènes conceptuelles. Les connaissances linguistiques que nous avons mises au jour ont été transposées dans une base de connaissances qui repose sur le principe de l'héritage et des cadres. La base de connaissances définit un lexique computationnel qui encode une série d'informations syntaxiques, sémantiques et lexicales concernant le verbe " entendre ". Le modèle informatique de la base de connaissances a été développé à l'aide du logiciel Protégé-Frames.
Dans le cadre de cette présentation, nous nous centrerons sur le module syntaxique qui représente l'interface syntaxico-sémantique verbale. Ce module permet de lever l'ambiguïté sémantique du verbe en contexte phrastique et d'établir le liage entre entités sémantiques et syntaxiques.


Pour recevoir les annonces hebdomadaires par courriel, envoyez un message à l'adresse majordomo@iro.umontreal.ca

Liste des autres séminaires